HAGGADAH

HAGGADAH

HAGGADAH

La définition purement formelle de l’Haggadah — à savoir la partie de l’enseignement rabbinique ne possédant pas de caractère juridique — ne rend que très imparfaitement compte du contenu positif de cet ensemble d’enseignements, dont la matière représente un tiers du Talmud de Babylone, un sixième du Talmud de Palestine et de nombreuses œuvres entrant dans le cadre du Midrash Haggadah. C’est là que l’on peut découvrir les exégèses et les interprétations homilétiques des rabbins de l’Antiquité, surtout palestiniens.

Cette immense littérature représente un univers mental où abondent allusions, jeux de mots et paradoxes. Elle fut pendant des siècles l’unique mode d’expression littéraire du peuple juif et utilise souvent les ressources du folklore, et des fables empruntées au contexte culturel de l’époque. Il y a dans l’Haggadah à la fois une liberté d’interprétation très large et une cohérence sous-jacente non moins réelle. Les interprétations, en effet, visent toutes un référentiel qui leur est commun, la Torah, laquelle exprime pour tous les docteurs la volonté de Dieu pour son monde. Les effets littéraires ou ludiques ne sont toujours que seconds par rapport à la finalité essentielle des rabbins: enseigner et faire pratiquer la Loi par les masses juives; défendre et illustrer le judaïsme à l’égard des contestations païennes gnostiques ou chrétiennes.

L’Haggadah est moins l’expression d’individualités que d’écoles qui groupaient, autour d’un grand maître, un certain nombre de disciples. Dans chaque école, les enseignements étaient caractérisés, sur le plan de la méthode, par la valorisation de certains procédés herméneutiques et, sur le plan des idées, par l’accent mis sur telle ou telle problématique en fonction des traditions reçues et des exigences de l’actualité. L’Haggadah doit donc se définir comme un mode de pensée original à travers lequel les maîtres d’Israël n’ont cessé d’actualiser les problèmes fondamentaux de l’homme afin de lui faire adopter une conduite droite. Comme l’écrit le Sifré (sur Deut., XI, 21): «Si tu souhaites connaître Celui par lequel le monde vint à l’être, alors étudie l’Haggadah, car par elle tu connaîtras le Saint — béni soit-Il — et tu suivras ses voies.»

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Haggādah — (hebr., Plur. Haggadoth), 1) Verkündigung, Aussage, Sage, Art der rabbinischen Lehren u. Erzählungen, welche sich nicht auf das Gesetzliche (Halacha) beziehen, keiner Überlieferung (s. Kabbala) bedürfen u. nach Maimonides auch für den Orthodoxen… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Haggadah — Haggadah, hebr., heißt in der jüdischen Theologie die Auslegung des mündlichen u. schriftlichen Wortes durch Privatpersonen, welche den Geist des Gesetzes nicht verletzen darf (für die h.sche Schrifterklärung wurden sehr früh 32 Regeln… …   Herders Conversations-Lexikon

  • haggadah — 1856, from Rabbinical Hebrew haggadhah, lit. tale, verbal noun from higgidh to make clear, narrate, expound …   Etymology dictionary

  • Haggadah — haggadic /heuh gad ik, gah dik/, haggadical, adj. /heuh gah deuh/; Seph. Heb. /hah gah dah /; Ashk. Heb. /hah gaw deuh/, n., pl. Seph. Heb. Haggadoth, Haggadot / dawt /, Ashk. Heb. Haggados / dohs/, Eng. Haggadas. 1. a book containing the liturgy …   Universalium

  • Haggadah — Haggadabücher am Sedertisch. Haggada aus dem 14. Jahrhundert Die Haggada (הגדה, Wortwurzel: erzählen, berichten) ist im Ra …   Deutsch Wikipedia

  • Haggadah — o Haggada En el judaísmo, el texto que guía la celebración de los rituales y oraciones durante la cena del Seder en que se celebra la Pascua judía. La Haggadah relata de nuevo la historia del Éxodo, con comentarios que proporcionan una filosofía… …   Enciclopedia Universal

  • Haggadah — [hə gα:də, haga dα:] noun (plural Haggadoth or Haggadot dəʊt) Judaism 1》 the text recited at the Seder on the first two nights of the Passover. 2》 a legend or anecdote used to illustrate a point of the Law in the Talmud.     ↘this (non legal)… …   English new terms dictionary

  • Haggadah — /həˈgadə/ (say huh gahduh) noun (plural Haggadoth /həˈgadoʊθ/ (say huh gahdohth)) 1. that part of Jewish traditional literature not concerned with the Law. 2. the free exposition or homiletic illustration of the Scripture. 3. the ritual used on… …   Australian English dictionary

  • Haggadah — noun (plural Haggadoth) Etymology: Hebrew haggādhāh Date: 1856 1. Aggadah 2. the book of readings for the seder service • haggadic adjective, often capitalized …   New Collegiate Dictionary

  • Haggadah — Haggada Haggada de Pessah manuscrite, XIVe siècle La Haggada de Pessah (hébreu : הגדה של פסח) est un texte en hébreu ancien utilisé pour la cérémonie du Seder durant Pessa h, la Pâque juive …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.